Sylvidres

Publié le par Virginia et Vincent

 

 

 

Sylvidre008

 

 

 

 

Sylvidre009

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sylvidre010

Commenter cet article

julien 08/05/2010 16:31



ALBATOOOOOOOOOOR !!!!!



Vincent 09/05/2010 00:42



                                               



Hécate 04/05/2010 10:34



eh! bien ,faites je vous en prie...Je voulais vous demander l'autorisation,et puis je n'ai pas attendu  ...:)


Merci à vous.


Les sylphides ,oui...Déjà que c'était un ballet romantique ...L'inspiration se transmet et se métamorphose ...


                votre Hécate



Hécate 02/05/2010 10:34



Je ne connaissais que les Sylphides !!! Pauvre de moi ...


Merci de vos flatteurs passages chez moi . Je me suis permise de vous épingler dans mes liens sur mon blog.J'espère que vous n'y verrez point d'inconvénient ,sinon dites-le moi.


           votre Hécate


 



Vincent 04/05/2010 01:50



... Sylphides ... sylvidres ... il n'y a qu'un pas de lettres ... D'ailleurs, selon la définition du dictionnaire, une sylphide "étant une femme gracieuse", je pense que sylvidre vient de
sylphide ! Merci à vous, chère Hécate de m'avoir ainsi "épinglé"...! Hier je pensais en faire de même pour vous alors que je n'avais pas encore lu votre commentaire, étrange coïncidence ! Je vous
en demande donc la permission. Votre blog est peuplé de recoins de mots et de connaissances, intemporels et secrets et je m'y plais à m'y promener ... Merci à Vous ...



Lord_Ena 27/04/2010 14:44



Il n'y a pas  à dire, j'adore votre griffe! Et ces demoiselles sont superbes! Sublimes, sensuelles mais farouchement dangereuses... J'aime particulièrement la deuxième, la forme du visage,
les yeux et la chevelure, sa position et le pistolet interspatial.


Belles mais dangereuses... Et pourtant on irait bien faire connaissance!


 



Vincent 28/04/2010 03:25



Je me disais exactement cela, lorsque enfant, je regardais Albator, le coeur battant à ses épopées cosmiques... et lorsque les Sylvidres apparaissaient nimbées dans leurs vénéneuses beautés,
mon coeur battait plus fort encore ! Les Sylvidres vous saluent bien de leur étoile lointaine et secrète.